Tu sei qui

Le mythe de Dom Juan. Una verifica scritta sul Don Giovanni

red - Don Giovanni o Il convitato di pietra (Dom Juan ou le festin de pierre), è una commedia tragica in cinque atti, del drammaturgo francese Molière. Fu pubblicata con tagli nel 1682 e ad Amsterdam nel 1683 con reintegrazioni. Su richiesta della vedova di Molière, Thomas Corneille ne fece un adattamento in versi nel 1667, che rimase il testo adottato sulle scene fino a metà Ottocento.

Il personaggio teatrale di Don Giovanni ebbe la sua origine in Spagna, dove il frate Gabriel Téllez, una volta convertito alla letteratura ed al teatro, scrisse sotto lo pseudonimo di Tirso Molina, “El Burlador de Sevilla y Convidado de Piedra”. Pubblicato nel 1630, tale scritto serviva da esempio e monito ad ogni trasgressore della morale umana e della legge divina. 

Successivamente crebbe la notorietà del personaggio di Don Giovanni, che fu ripreso da varie compagnie europee, come quella italiana, e quella francese di Molière. Il leggendario personaggio di Don Giovanni venne poi ripreso per tutto il Seicento.

Di seguito viene proposta una verifica su "Le mythe de Dom Juan", strutturata dalla prof.ssa Sandra Raffaelli.

QUESTIONNAIRE SUR DOM JUAN

  1. En quel sens peut-on dire que le mythe de Dom Juan représente un creuset de cultures?
  2. Parmi tous les exploits amoureux de Dom Juan quels sont ceux qui sont simplement évoqués et ceux qui sont représentés sur scène?
  3. Entre un acte et l'autre il y a souvent des ellipses ; par quoi sont-elles motivées ?
  4. D'un acte à l'autre il y a un changement de décor ; où sont-ils situés les cinq actes?
  5. Don Juan est considéré l'emblème du libertinage; illustre les trois volets que ce mot implique.
  6. Dom Juan très adroit avec l'épée, adversaire imbattable en duel, perd deux duels symboliques au cours de l'œuvre, lesquels?
  7. Pourquoi la cabale des dévots n'était pas satisfaite du châtiment (= castigo) que Dom Juan reçoit à la fin?
  8. Pourquoi selon vous Molière choisissait-il de jouer le rôle de Sganarelle ?
  9. Repère et analyse dans le texte le comique de langage (quiproquos, malentendus, mots inventés ou cocasses)...
  10. …. le comique de geste (mimique, grimaces [= smorfie], coups de bâton, gifles qui se trompent d'adresse, croche-pieds [= sgambetti])...
  11. .. le comique de situation (personnage qui assiste – caché – à la scène qui est en train de se dérouler, personnage qui s'abrite derrière un autre, déguisements, échanges de personnes, poursuites [= inseguimenti], revirements [= voltafaccia])
  12. Est-ce que Molière respecte les contraintes du théâtre classique (unité d'action, unité de lieu, unité de temps) ?
  13. Quelles sont les deux autres pièces de Molière ombragées à l'acte III et à l'acte V ?
  14. Montrez à quel point Molière maîtrise tous les registres du langage : le comique, l'ironique, le pathétique, le héroïque, le tragique, le fantastique. À quels personnages sont-ils associés?
Categorie: 
rss facebook twitter google+

Categorie news